Avec plus de 2,80 milliards d’utilisateurs, l’impact des smartphones sur l’environnement est incontestable… Conception, matières premières, transport… VDD lève le voile sur les impacts environnementaux causés par les smartphones !

Les smartphones : la bête noire de l’écologie

Pour bien comprendre l’impact des smartphones sur l’environnement, petit rappel du cycle de vie d’un téléphone :

  1. Matières premières & Conception : responsable des 3/4 des impacts sur l’environnement
  2. Distribution & Transport : pollution, utilisation d’énergies fossiles, émissions C02…
  3. L’Utilisation : très énergivore !
L'impact des smartphones sur l'environnement Tour du monde
Source : ADEME Guide

Conception aux États-Unis, extraction et transformation des matières premières en Afrique, Amérique du Sud ou Asie, fabrication des principaux composants en en Europe, assemblage en Asie du Sud-Est, distribution dans le monde entier…

En moyenne, un smartphone neuf réalise 4x le tour du monde avant d’arriver entre tes mains !

Et tout ça sans prendre en compte l’utilisation du smartphone… qui est particulièrement énergivore ! En effet, son fonctionnement nécessite des recharges fréquentes sur une prise électrique dont l’énergie est puisée à partir de ressources majoritairement non renouvelables.

En France, les usines nucléaires couvraient justement plus de 70 % de la production d’électricité en 2017.

Malgré tout, bien qu’elles jouent leur rôle, la distribution et l’utilisation des smartphones ne sont pas les causes principales des conséquences environnementales des smartphones: c’est bien la phase de conception qui en est la plus grande responsable !

Smartphones-et-environnement

Effectivement, les smartphones regroupent en moyenne une centaine de pièces dans lesquelles on retrouverait près de 50 métaux différents dont 30% d’entre eux sont considérés comme rares.

Quels sont les matériaux utilisés pour construire un smartphone ?

  • Différents plastiques & matières synthétiques
  • Différents métaux (cuivre, aluminium, zinc, etc…)
  • Différents métaux précieux (or, argent, platine, palladium)
  • Différents métaux rares (europium, yttrium, terbium, gallium, tungstène…)
  • Autres substances (magnésium, carbone, cobalt, lithium…)
  • Verres et céramiques…

La fabrication d’un smartphone nécessiterait en moyenne l’équivalent de 70kg de ressources naturelles (pour un téléphone de 300 grammes)

En considérant l’importance du smartphone dans notre quotidien… comment limiter ses effets négatifs pour la planète 🌍 ?

Smartphone x Environnement : comment limiter les dégâts ?

Avant d’envisager de vivre sans smartphone, tu peux déjà découvrir nos 5 astuces pour limiter l’impact de ton smartphone sur l’environnement :

#1 Changer de smartphone moins souvent

Rien ne presse… As-tu réellement besoin de ce nouveau smartphone alors que le tiens fonctionne encore ? Est-ce que les 12 capteurs photos supplémentaires justifient cet achat ? Avant d’acheter, il faut penser aux différentes options qui s’offrent à nous :

Astuce Bonus 💡 : Plus l’écran du smartphone est grand, plus il est polluant !

#2 Prendre soin de son smartphone actuel

Pour éviter un changement de téléphone précipité, on opte pour le combo coque anti-choc & vitre en verre trempé, histoire d’assurer une belle et longue vie à son smartphone !

#3 Pannes ou Bugs ? On répare !

Ta batterie ne tient plus la route ? Ton écran est brisé ? Et si ont réparé au lieu de remplacer ? Après tout, on a vécu de belles histoires avec ce smartphone, ça serait dommage de s’arrêter maintenant…

#4 Je change de mobile et je recycle l’ancien

Aujourd’hui, tu as de la chance… deux solutions s’offrent à toi !

  • Si ton smartphone a encore de la valeur, tu peux tenter de le revendre à des particuliers ou auprès d’enseignes spécialisées dans le rachat de smartphone. Un avantage à la fois financier et environnemental ♻️.
  • S’il n’a plus de valeur, tu peux toujours le déposer dans un point de collecte de déchets électroniques afin qu’il soit recyclé dans les meilleures conditions possibles 👌.

#5 Acheter un smartphone durable

Lors de ton prochain changement de mobile, tu peux (dois) vérifier si ton smartphone durable en te posant quelques questions : le modèle que tu convoites est-il robuste ? Ses composants sont-ils recyclables ? Peux-tu facilement trouver des pièces détachées ou des réparateurs agréés à prix compétitif ? etc…

Toutes ces questions te permettront d’acheter en connaissance de cause et de prendre une décision peut-être plus « éco-friendly» !

Smartphones reconditionnés : quels enjeux pour l’environnement ?

Selon l’Ademe, seulement 15% des téléphones en fin d’usage seraient collectés et 30 millions de mobiles dormiraient dans nos tiroirs…

Le reconditionné lutte contre le gaspillage, en permettant notamment aux smartphones de profiter d’une seconde vie après un processus de remise à niveau. Aussi performant que les produits neufs, le téléphone reconditionné permet de lisser son empreinte carbone dans le temps, tout en évitant tous les effets néfastes de la conception d’un téléphone neuf.

Achat durable, geste éco-friendly… Le smartphone reconditionné est surtout bien moins cher ! Avec 2,2 millions de ventes en 2019, le marché du reconditionné séduit et les 30 à 70% de réduction promises n’y sont pas pour rien ! Heureusement, les produits reconditionnés touche tous les secteurs : High Tech, automobile, électroménager, bricolage… et même spatial !!!